EXPOSANTS 2022

Michèle Adaoust

Un crayon et un pinceau à la main depuis mon enfance niçoise, j’ai eu la chance de pouvoir allier passion et métier, en enseignant les arts plastiques dans le Sud de la France. J’aime saisir l’instant, les rencontres, le partage. Après l’Algérie, le Vietnam et le Sénégal, 2 voyages successifs au Japon m’ont entraînée dans des balades zen. Depuis 2020 j’entreprends souvent des voyages immobiles et puise mon inspiration dans la nature qui m’entoure et au contact d’amis dessinateurs avec qui nous partageons de nombreux challenges. J’apporte aussi mes couleurs et ma passion à des résidents d’une maison de soins avec lesquels nous avons dejà réalisé, notamment un carnet de spectacle.

Michèle Adaoust-Goiran 
75 chemin de la Tuilière 
13112 La Destroussetel 
T. 06 62 10 23 00 michele.adaoust@gmail.com
www.http://micheleadaoust.wixsite.com/itinerances-1

Instagram: @micheleadaoust
Facebook: Michele Adaoust

Gisèle Arbouet

Présente des croquis d’audience de justice du Tribunal de Bayonne au Pays Basque. Les personnes ne peuvent pas être photographiées. Il faut essayer d’être le plus objectif et patient possible, de capter l’altitude du prévenu et les réactions de la magistrature. La Justice du quotidien représente l’essentiel des audiences : des vols, des escroqueries, des histoires de couples, de passeurs-immigrant car Bayonne est proche de la frontière. Des histoires invraisemblables qui rendent éternelle la tragi-comédie de notre époque. Un « Livret des croquis d’audience » est disponible. Parcours artistique : débute par la sculpture en marbre, la fabrication de grandes céramiques pour évoluer en linogravures, graphismes et de travelling-photos. Les carnets de voyage au long cours ponctuent cette pratique et au quotidien la fréquentation dans divers ateliers de danses, cirque et théâtre.

Gisèle Arbouet
gisarb64@orange.fr

Sylvie Ballester

Carnettiste, illustratrice et peintre professionnelle, diplômée en arts appliqués.
Enseignante en écoles d’arts, en milieux associatif et carcéral depuis plus de 25 ans. Exposante sur de nombreux salons de carnet de voyage : au Rendez-Vous du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand(2018- 2021) mais aussi Beaurepaire, Suze la Rousse, Lourmarin, Aiguillon, Carcassonne…
Publiée dans le National Géographic Traveler (oct 2019) et dans 2 Hors série de Pratique des Arts spécial carnet de voyage (2019 et 2020), plaisir de Peindre(2021), le temps du voyage(2019).
Invitée en résidence d’artiste au Burundi par l’Institut Français. Été 2021.

Sylvie Ballester

Tél : 06 70 30 69 74 
sylvieballester.com

https://www.instagram.com/sylballester/

Véronique Bene

Formée aux Arts Déco de Paris, je suis graphiste et illustratrice. En 2007, je me suis installée dans le Haut Allier, à Chanteuges. De ce promontoire de basalte, j’ai renoué avec le silence et la nature. Tant d’émotions naissaient en moi pour ce territoire, ses crues, ses crépuscules, ses animaux… que, petit à petit, tout un imaginaire est réapparu, celui des contes de mon enfance. C’est alors que j’ai commencé à remplir mes carnets de dessin. Depuis, je me tiens là, tapie comme une chasseresse, attentive au palimpseste mouvant des paysages et des saisons. Cette recherche de l’instant durable et de l’esprit des lieux, je l’ai poursuivi en voyage dans les pays de la Caraïbe, en Sicile, mais aussi le long de la ligne des Cévennes, dont les merveilles ferroviaires me séduisent depuis toujours et ouvrent un espace poétique, celui d’un rêve éveillé le long d’une rivière sauvage : « Rêveries d’une promeneuse ferroviaire » est né de cet émerveillement. Depuis je porte une solide attention au monde ferroviaire et mes découvertes seront publiées dans « Secrets ferroviaires d’Auvergne et un peu au-delà », ouvrage à paraître à l’automne chez le même éditeur.

Véronique Bene
T 06 32 09 61 54
http://www.vivadesign.fr/

Catherine Blancard

D’abord dans l’édition jeunesse, je me spécialise en technique du livre animé et Pop’up il y a maintenant 8 ans. J’ai quitté l’édition il y a 2 ans pour travailler des sujets qui me tiennent à cœur : les animaux, les arbres, les mers et océans. Je travaille mes Pop’up en grand format puis j’en reproduis certains au format carte postale pour les rendre abordables à tous. Pour mes cartes de « Marseille la belle » ce sont mes croquis de ville que j’ai mis en volume. J’ai aussi la collection « Méditérranée » sur la faune de nos côtes, la Citadelle de Sisteron et d’autres sujets sont en création. Pendant le premier confinement, j’ai dessiné tous les jours, la même montagne, la montagne de Lure et le ciel, ce qui a donné naissance à une série de dessins gouachés que j’ai appelé «un ciel par jour ». Questionnée par notre rapport au sauvage et à la place qu’on leur réserve, je travaille actuellement sur une série de dessins qui seront le sujet d’une exposition « la liste rouge » prévue à la fin de l’été, ce sont des portraits grandeur nature de la faune sauvage. L’exposition est prévue à la galerie Donmine débute septembre. Je vis dans la vallée du Jabron, face à la montagne de Lure, mon atelier est au milieu des pins et des chênes.

Anne Bronner

Artiste voyageuse, Anne gravite autour de la planète ! Une mobilité qu’elle tient sans doute de son envie insatiable de découvrir le monde et ses habitants ! Toujours accompagnée de ses carnets à croquis, Anne croque le monde, se passionne pour l’aquarelle et partage sa passion voyageuse en animant de nombreux stages. Anne travaille et vit en Alsace. Depuis décembre 2016, elle a rejoint la joyeuse équipe des Croqueuses de Paris. Anne expose  ses pages de Carnets à travers toute la France et aussi à l’étranger (Chili, Allemagne et en Italie  à Mestre pour  Matite in Viaggio). Il y a quelques années, elle a démarré un partenariat avec l’équipe internationale de L’Institut du Diakron. Plusieurs ouvrages édités remplissent sa besace de voyageuse ; ses partenariats avec différentes maisons d’éditions telles que : Les petites Vagues éd, la Nuée Bleue, les éditions DE Borée, le Crayon à Roulettes…

Sophie Collet

« Peintre de métier, vivant en Belgique (le grand nord, quand même!), le voyage a longtemps été une source infinie d’inspiration. J’ai donc associé cette passion à mon goût du partage et j’organise depuis plus de 20 ans des séjours « Carnets de voyage » à travers le monde, principalement en Afrique et en Asie. Au fil du temps, mes carnets ont occupé une place tout à fait « à part » dans mon itinéraire de peintre… Ils sont ma mémoire, ce que j’aimerais qui reste après moi. »

 Sophie Collet
sophiecollet@msn.com

Isabelle Corcket

Aller voir ailleurs là où mes pinceaux, crayons, couleurs ont envie d’aller jouer… Aller à l’essentiel, voir plus loin où mon expression picturale me guidera. Oser sans me censurer, pas de tabous, aucunes limites, c’est ce que m’apporte l’expression du carnet de voyage avec gourmandise et bonheur. Je suis insatiable. Se découvrir soi même, c’est l’âme du carnet. Il faut s’impliquer, retranscrire son vécu, son aventure qu’elle soit agréable ou avec des désagréments, qu’elle soit proche ou loin de ma maison. Je commence par construire le point de départ de mon histoire, de ma rencontre avec la l’humain, le lieu, le temps, le vent… Le jeu est de savoir ce qu’il va naitre sur les pages ouvertes de ce recueil sans que l’on s’y attende. Je veux apprendre en même temps que faire. A ne jamais se renouveler cela devient ennuyeux, routinier… Capter tout ce que je vois pour curieuse comme moi est un plaisir sans fin. Apprendre et essayer de comprendre le monde commence par là.

Isabelle Corcket
www.isabelle-corcket.fr
info@iabelle-corcket.fr

Chris Damaskis

Après des études de traduction, il part enseigner le français en Espagne, à Cuba, en Slovaquie, en République tchèque. Rentré en Belgique en 2014, il se met à l’illustration, tout en se consacrant à diverses activités. Initié par des amis à l’Urban Sketching, il participe à son premier symposium à Manchester en 2016. Depuis, il a publié deux carnets de croquis, l’un rassemblant plusieurs centaines de dessins réalisé durant ses voyages, un second sur la ville où il vit, à Visé, près de Liège.

Chris Damaskis

Nathalie Dento

Née dans une famille de voyageurs, une enfance passée en Afrique, des études aux Beaux-arts et 20 ans d’enseignement artistique m’ont poussé vers la pratique évidente du Carnet de voyage : un Art jubilatoire qui associe la découverte du monde à travers ses habitants, les scènes de vie, la beauté et la richesse des paysages, à une pratique artistique créative et libre, accessible à tous.
L’aquarelle mais aussi les encres, les feutres, les collages, le crayon gris, les empreintes et toutes les techniques graphiques inventées, imaginées in situ me conviennent et trouvent leur place dans mes carnets de voyage mais aussi dans mon enseignement. Merveilleux prétexte à arpenter le monde, le carnet de voyage favorise la contemplation, le calme, l’appréciation, la méditation créative. Dans un monde où tout va trop vite, il a toute sa place… C’est une pause, une parenthèse qui me convient parfaitement… j’aime la partager… Régulièrement, je propose des ateliers et des stages.
L’Art du carnet de voyage fait partie de ma vie, il l’a colore et l’enrichit… partout où je passe…

Nathalie Dento
6, rue des Guigniers
11100 Narbonne
Tél : 06 23 42 41 24
toidumonde11@gmail.com
https://nathaliedento.jimdo.com/

Christian Heinrich

Illustrateur/ Auteur, né en 1965 à Sélestat. Diplômé en 1989 de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (HEAR),  Christian Heinrich a réalisé ses deux premiers carnets de voyage chez Gallimard : « PITCAIRN, l’île des mutins de la Bounty » (2002) et « LES BOUCHES DE BONIFACIO » (Carnet du littoral 2003).  Il est par ailleurs co-auteur et illustrateur de la série : «  LES PETITES POULES » aux Editions Pocket Jeunesse « Du vent dans les pinceaux » (Editions Astrid Franchet fin 2019) est l’ouvrage qui conclut 30 ans de voyages et de croquis, peut-être celui qui lui ressemble le plus. Le carnet que je porte sur moi en voyage,  devient un objet émotif qui finit par me porter à son tour. De confident qui me sert d’appui à l’imprévu et à l’inattendu, il devient aussi le réceptacle du temps et de la mémoire. Après quelques jours, le carnet peut se révéler comme une expérience esthétique, capable d’interroger avec force la beauté du monde et ce faisant d’entretenir avec elle une forme de conversation philosophique.

Christian Heinrich

illus@christianheinrich.fr

Danielle Honore

Voyage sensoriel à la rencontre des gens, des arbres, des rues et des fleurs qui fabriquent un pays, un village ; voyage temporel comme un trait d’union entre hier et aujourd’hui, mes carnets, livres et albums racontent mes vagabondages dans mon enfance rurale ; voyage dans l’imaginaire magnifié par le souvenir et recréé à travers diverses techniques plastiques. 


Patrick Jacqmot

Né en Belgique, architecte « globe croqueur ». Très jeune, il début son approche du dessin à travers le travail à l’encre de Chine et dessine des cartes de vœux pour les entreprises et commerces de sa région. Son orientation vers les études d’architecte lui offre la possibilité d’apprendre les différentes techniques du dessin et de l’aquarelle. On peut reconnaître dans son travail la technique et la construction architecturales et surtout son amour pour les bâtiments d’exception de tous les continents. Depuis quelques années, il organise des voyages dans le but de faire partager ses découvertes et sa passion du carnet de voyage.

Patrick Jacqmot

Charline Moreau

« Des couleurs, un crayon, des pinceaux, un carnet, il en faut pour être heureux, un peu d’eau et de lumière et vous aurez là l’essentiel.A l’aquarelle ou à l’encre, Charline Moreau prend plaisir à capter le quotidien dans ses carnets, le nez en l’air, ou plutôt en plein air. Et oui, le croquis de ruelles et de paysages est un plat qui se déguste en extérieur. Habitant depuis quelques années sur la Côte d’Azur après être passée par la Côte Ligure mais originaire du vignoble nantais, c’est tout naturellement que son premier carnet de croquis urbain s’évertue à contempler les plus beaux coins et les recoins de la métropole Nantaise. Illustratrice diplômée en design d’espace et formée à l’architecture du paysage, les jardins, les espaces atypiques et bucoliques tiennent le premier rôle dans cette déambulation artistique. Ces recherches quotidiennes sont visibles sur Instagram ou sur internet @cmoreauart.

Charline Moreau
www.cmoreau-art.com
Facebook : www.facebook.com/cmoreauart/
Instagram : https://www.instagram.com/cmoreauart/

Virginie Peyre

Rurale, profondément enracinée dans son biotope du Ventoux et des Baronnies, Virginie Peyre a trouvé très jeune dans la création, le moyen de s’adapter au monde : créer a supplanté les jeux de l’enfance, créer lui a donné la possibilité de se construire, de s’épanouir, d’être, hors des sentiers battus. Sa formation de designer textile à l’école supérieure des Arts Appliqués. Son travail est aujourd’hui le fruit du quotidien, de son histoire, de ses rencontres, de son amour de la vie. Il prend diverses formes selon son inspiration : tentures, livre-objets, mobiles, poupées, broderie, peinture, etc. Le tissu de récupération est son support favori, celui où elle trouve la plus grande liberté d’expression. D’autres matières s’invitent souvent dans son oeuvre, pour donner une meilleure idée de son ressenti ; plumes, sequins, papier, fil de fer, perles, scoubidous, etc. La peinture, quant à elle, est l’occasion d’observer et de restituer ce qui l’émerveille, sur terre, dans la Nature, ou dans le ciel, en prenant, ce faisant, de précieuses leçons de beauté. Elle crée par gratitude, pour célébrer la vie et le vivant.

Virginie Peyre
virginiepeyre@aol.com

Jean-Pierre Pyat

Professeur agrégé formé dans les écoles des Beaux arts et l’Université Jean-Pierre Pyat a conservé depuis l’enfance, en marge de sa carrière d’enseignant, une pratique du dessin réaliste, jetant un regard amusé mais bienveillant sur les corps des passants ordinaires et dévoilant leur beauté cachée.
Ses carnets ne sont pas des taaces de voyages mais la chronique journalière de ses observations, là où il se trouve : à Martigues où il a rejoint l’association Esprit carnets et dans la région de l’Étang de Berre.

Jean-Pierre Pyat
Jean Pierre.pyat@orange.fr

Christian Revest

Peintre et décorateur d’opéra et de théâtre pendant 30 ans Il a travaillé pour les plus grands noms de la scène française comme Jérôme Savary, Roland , Topor, ou encore Marcel Maréchal, dans les établissements les plus prestigieux, comme le théâtre national de Chaillot, le grand théâtre de Genève, où il a mis son talent au service de tous les genres . Passionné de mer, de paysages portuaires, de la vie sauvage, il n’a cessé de dessiner et de peindre à l’aquarelle au cours de ses nombreux voyages. Il fut invité en 2014 en tant qu’artiste à bord de la goélette scientifique TARA pour une traversée de plusieurs semaines de la Méditerranée consacrée à l’étude de la pollution par les micro-plastique. Cette aventure qui l’a marqué, l’a encouragé à se tourner vers la navigation polaire, Groenland et Svalbard et à publier ses carnets de voyages.

Christian Revest
christianrevest@gmail.com

Marion Rivolier

Peintre et scénographe, Marion Rivolier a passé son enfance et son adolescence à découvrir les techniques de dessin et de peinture et à explorer les corps, l’espace et le mouvement. Licenciée d’Arts Plastiques en 1996 puis diplômée de l’ENSAD en 2000, elle y a découvert la scénographie, art de l’espace, discipline en parfaite adéquation avec son travail de peintre dans lequel elle fait dialoguer les corps en mouvement et l’espace. Depuis, elle alterne entre peinture, conception de décors de théâtre et scénographie d’expositions et enseignement. Ce qui l’intéresse est de saisir le mouvement et la lumière sur le vif. Elle capture, directement au pinceau, sans dessin préalable, la lumière, la couleur et le mouvement d’un lieu ou d’une action. Elle crée un dialogue intime avec son sujet pour en comprendre l’essence et l’exprimer dans un geste vif et sans possibilité de repentir.

Elle est membre actif du collectif Urban Sketchers Paris pour lequel elle s’engage dans des projets ambitieux autour de la transmission et du champ social (Secours Populaire et centre pénitentiaire Paris La Santé). Elle publie en 2020 “Capturer l’âme d’un lieu par la forme et la couleur à l’aquarelle” aux éditions Eyrolles, un guide à travers sa pratique d’artiste.

Marion Rivolier
Instagram - @marion_rivolier
Site internet - http://marionrivolier.fr/
Blog THE GALLERY - http://marionrivolier.blogspot.fr/

Sandra Roussy Menia

Je dessine et peins depuis mon plus jeune âge. Je découvre l’illustration par hasard à 30 ans et reprends des études : les arts appliqués à l’architecture d’intérieure, puis les arts graphiques et le dessin d’illustration. Dans un premier temps, j’ai ouvert mon atelier et de fil en aiguille du monde s’y est installé ! Aujourd’hui je peins, dessine tous les jours et donne des cours. Avec l’aquarelle, j’aime laisser l’eau couler, se déplacer en entraînant les pigments. Mon approche consiste à offrir de la place aux surprises. Le pinceau doit danser librement ! En dessin c’est tout l’inverse ! Je recherche le travail de la ligne, du mouvement, des vides et des pleins, de l’harmonie entre les masses et les proportions. Il n’y a pas de place pour les coïncidences et je recommence 100 fois s’il le faut.

Sandra Roussy Media
http://sandraroussy.fr
FB : sandra.roussy.menia
Instagram : sandra.roussy.menia/

Caroline Solievna

Caroline Solievna parcourt le monde en autostop, en train et en Citroën Jumpy aménagé. Depuis janvier 2020, elle s’est limitée au territoire rural français. Par le dessin, la gravure, le collage, la bande dessinée, parfois la photographie, elle transforme en images des moments et des rencontres.

Laura Ruccolo

Paysagiste et carnettiste, Laura jongle entre architecture, land art et illustration. Franco-italienne passionnée par la découverte d’autres cultures, ses voyages l’ont menée à s’installer au Portugal, au Brésil et elle vit aujourd’hui en Allemagne. Formée aux arts appliqués à Strasbourg et à l’ENSAAMA Olivier de Serres, elle s’est spécialisée dans l’aménagement du territoire à l’Ecole du Paysage de Versailles. Le dessin lui permet d’observer, de comprendre et d’interpréter un lieu, une attitude, un regard…en mêlant l’analyse et le sensible. C’est aussi un mode de communication, qui offre de vrais échanges, au-delà des différences culturelles. Sac au dos ou à vélo, elle a réalisé plusieurs voyages-illustrés en Amérique du Sud, mais aussi en Amérique du Nord et sur de nombreuses routes européennes.

Laura Ruccolo

Tél : 06 65 58 65 01
https://lauraruccolo.wordpress.com/
Instagram: lauraruccolo
facebook: ruccololaura

Sylvain Cnudde

Infographiste le jour, dessinateur de concerts noise rock le soir, voyageur du coin de la rue le reste du temps, je remplis des carnets de croquis depuis plus de vingt ans. Pour exercer mon œil et ma main, d’abord, puis pour garder une trace des évènements. Et aussi pour ralentir le rythme de nos vies modernes, prendre le temps de regarder les choses, seul ou avec mes camarades urban sketchers. Mon péché mignon : dessiner les voitures crit’air 4 ou plus, dans leur jus et dans leur élément naturel.

Sylvain Cnudde
Sylvain.cnudde@yahoo.fr